Accueil

Gonfaron

Vie municipale

Vie pratique

Démarches

Vie associative

Vie citoyenne

Enfance/Jeunesse

Culture, Sports/Loisirs

Contact

 

MAIRIE

Avenue du 8 mai 1945 83590 GONFARON

Tél. : 04.94.78.30.05.

Fax. : 04.94.78.25.99.

_________

Horaires :

du lundi au jeudi :

de 8h00 à 12h00 et de 14h15 à 17h30

le vendredi :

de 8h15 à 12h00 et de 14h15 à 16h30

le samedi matin uniquement :

de 8h30 à 12h00

_______

 

Permanence du C.C.A.S :

tous les lundi, mercredi et vendredi matin de 9h00 à 11h30.

________

 

raa

Le recueil des Actes Administratifs est consultable à l'accueil de la Mairie.

ou

cliquer sur ce lien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était une fois Gonfaron... l'origine de notre village CASTRUM de GONFARON en provençal : Gonfaroun

On a trouvé dans la colline de la Roquette, deux grottes dont les vestiges et certains ossements semblent remonter à l'époque de la pierre polie et du bronze. Dans cette même colline, des vestiges d'un oppidum ligure subsistent. A 350 mètres d'altitude, ce site comportait les conditions classiques exigées par ces sortes d'habitation refuge. La position domine la haute vallée de l'Aille et la plaine du Luc. La vue s'étend vers les versants de la chaîne des Maures, les Alpes de Provence, le Haut Var et les sommets élevés des Alpes Maritimes.

C'est vers 100 avant J. C. que commence la conquête romaine dans la région de Gonfaron. Il semble que c'est dans le domaine de Gasqui que les Romains auraient laissé le plus de vestiges. Ce vaste domaine de plus de 110 hectares est situé aux confins de la commune, de part et d'autre de la route qui relie Gonfaron et Flassans. Notre commune est composée entre autre de bonnes terres de culture qui font penser que de tout temps l'activité humaine s'y est organisée.

  Au Moyen-Age, le village appartenait à la seigneurie de Pignans et le haut de Gonfaron était constitué d'un Castrum ou village fortifié. Rue de la treille, subsiste une fontaine à l'emplacement de la porte du Castrum. Certaines maisons actuelles sont dans l'ancien mur d'enceinte. L'intérieur du camp complètement en ruine, a été déblayé pour construire les habitations sociales actuelles.

  Fin du XIIIè siècle, construction d'une nouvelle église, dans le village. Cette "vieille église" dont une rue du village porte encore le nom, fut abandonnée en 1865 lors de la mise en service de l'église actuelle. Les ruines en furent rasées au milieu du XX è siècle.

  En 1481, Charles III d'Anjou, Comte de Provence désignait comme héritier de son comté de Provence, Louis XI roi de France. Dorénavant, Gonfaron comme la Provence, fait partie de la France.

 Gonfaron est dominé par la chapelle St Quinis. (Point de vue sur les environs et la chaîne des Maures avec table d'orientation). Mais la chapelle fut détruite à trois reprises par des incendies et l'actuelle date seulement du XIX ème siècle.


 

Le blason de Gonfaron

"Une tête de sanglier, au chef, et au dessous, un renard".

Une couronne à deux tours, une étoile à 5 branches bleue azur, feuille de laurier sauce avec fruit, feuille de chêne avec fruit, tête de sanglier sous l'étoile (symbolisant la force), renard argenté (symbolisant la ruse), grappe de raisin, écusson rouge gueule.

blason

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

blason dessiné par Christian CASTELLINO sur le modèle du monument aux morts

source archives de la commune

 

 

La légende de l'âne volant (cliquez sur ce lien pour y accéder)

Liste des maires de la commune depuis 1840

 

 

 

source : lien wikipédia
origine romaine de Gonfaron
provenceweb
 
Mentions légales - Contacts

 

 

 

 

 

blason en couleur